Stéthoscope simple ou double, oxymètre, thermomètre frontal, tensiomètre… au quotidien, les médecins généralistes utilisent un matériel de diagnostic médical spécialement conçu pour réaliser des mesures biométriques dans le but de suivre l’état de santé de leurs patients. Dans cet article, nous allons vous parler de 4 instruments indispensable aux généralistes, à savoir le thermomètre frontal, l’oxymètre, le pèse-personne et le goniomètre.

#1 Thermomètre frontal

Incontournable dans un cabinet de médecin généraliste, mais aussi dans une trousse de secours, le thermomètre frontal se décline en deux versions distinctes : le thermomètre avec ou sans contact. Le premier est un appareil électronique fonctionnant avec des piles qui, comme son nom l’indique, mesure la température corporelle par contact avec le front du patient. Le thermomètre sans contact, pour sa part, permet de mesurer la température à distance, en se tenant de 1 à 4 cm de la personne. Il s’agit d’un appareil infrarouge qui, outre la température corporelle, peut également mesurer la température d’objets ou de liquides, comme l’eau du bain par exemple.

Qu’il soit avec ou sans contact, le thermomètre frontal est un accessoire facile d’utilisation car il nécessite peu de manipulations.

#2 Oxymètre

L’oxymètre est un appareil utile dans tout cabinet de médecin généraliste, qui permet de mesurer la saturation en oxygène dans le sang et qui indique le pouls. C’est pour cela qu’il est principalement utilisé pour contrôler l’état de santé des personnes qui présentent des troubles respiratoires (détresse respiratoire, affections de l’appareil respiratoire, personnes sous supports ventilatoires invasifs ou non invasifs…).

Également appelé saturomètre, l’oxymètre est également bien pratique à domicile, car il permet de mesurer la saturation artérielle de l’hémoglobine de manière simple et précise, le tout sans être invasif. Dans le contexte de pandémie actuel, il s’avère indispensable pour surveiller la saturation en oxygène des personnes atteintes du Covid-19.

#3 Pèse-personne

Au même titre que le stéthoscope, le pèse-personne est un outil indispensable à la consultation, aussi bien dans le cadre d’un diagnostic généraliste ou spécialisé. Son rôle : renseigner la masse d’une personne. Il s’agit, vous l’aurez compris, d’un appareil de mesure du poids, utilisé lors d’un diagnostic médical, mais chez les particuliers pour contrôler son poids. Le pèse-personne existe en version mécanique et électronique, la première étant largement délaissée à la faveur de la seconde, plus précise et globalement plus perfectionnée. Pour encore plus de précision, vous pouvez opter pour la balance connectée ou la balance impédancemètre. En plus de renseigner le poids, ces dernières sont également capables d’indiquer l’IMC, la masse graisseuse ou encore la masse musculaire.

#4 Goniomètre

Appareil généralement utilisé par les orthopédistes, mais aussi par les médecins généralistes, le goniomètre médical est un appareil qui permet de mesurer les angles articulaires du corps. Le plus souvent, cet appareil est utilisé pour les patients souffrants de déformations orthopédiques pour mesurer l’angle fixe. Il est tout autant utile pour mesurer l’amplitude du mouvement, permettant ainsi de donner une mesure quantifiable et objective aux observations du médecin traitant.