Sélectionner une page

La naturopathie est une discipline de médecine douce qui vise au maintien d’un « capital santé » via le recours à des techniques non-invasives et naturelles. A partir d’une analyse des facteurs comportementaux et environnementaux, le médecin va établir un diagnostic sur le trouble du patient et le conseiller sur les meilleures solutions naturelles à adopter pour retrouver la santé.

La naturopathie : quels fondements ?

La naturopathie permet de traiter un large champ de maux et maladies, qu’ils soient physiques ou d’origines psychologiques. Le naturopathe va notamment avoir recours à l’aromathérapie, l’homéopathie, la réflexologie, la digipuncture (et donc la médecine chinoise). En outre, il peut proposer des exercices de respiration (cohérence cardiaque) et de la gymnastique douce.

Médecine traditionnelle chinoise et naturopathie

La naturopathie s’inspire grandement des enseignements de la médecine traditionnelle chinoise nous a confié l’ESEM France. Elle retient effectivement des théories ancestrales asiatiques comme celle des flux énergétiques reliant le corps par des « points méridiens ». Il s’agira alors pour le naturopathe qualifié d’identifier les zones de blocages et travailler à partir de ces points pour soigner le patient. A cet égard, des techniques comme l’acupuncture, le massage Tuina ou la digitothérapie peuvent être réalisées par le naturopathe.

Oui, la naturopathie peut soigner une grande diversité de maux…

Stress chronique, problèmes de poids, règles douloureuses, douleurs articulaires… Vous l’aurez compris, la naturopathie peut intervenir pour la guérison de nombreux troubles. Un constat revient souvent chez les personnes qui ont testé la naturopathie : l’impression d’être traité de façon ultra-personnalisée car le naturopathe évalue les maux du patient dans une perspective globale. Par exemple, un trouble alimentaire ou une addiction peuvent émaner de facteurs et blocages psychologiques liés au vécu de la personne. Mis à jour, la formulation d’un traitement individualisé et efficace retrouve tout son sens… Le patient quant à lui, a enfin les clés de compréhension pour adopter de bonnes habitudes et pour se soigner de manière appropriée et naturelle.

Comment devenir naturopathe ?

La métropole ne compte pas encore de formations officiellement reconnues pour exercer le métier. Néanmoins, on recense une dizaine d’écoles formant au métier donc certaines agrégées FENA (Fédération française de naturopathie). L’ESEM France propose par exemple un double diplôme bachelor naturopathie/médecine traditionnelle chinoise et une licence professionnelle de médecine traditionnelle chinoise de « Jiangxi University of Traditional Chinese Medicine ». La formation est accessible après un bac+2 et équivaut à 240 h annuelles.