Sélectionner une page

En général, les dentistes, contrairement à de nombreux médecins et autres prestataires de soins de santé, ont des heures d’ouverture régulières. Ces horaires fixes sont l’un des avantages de la profession, avec la nature mentalement stimulante du travail et, bien sûr, le salaire intéressant.

Si une partie de la journée de travail est consacrée aux procédures de routine et aux examens de contrôle, pour la plupart, le travail est varié, stimulant et très gratifiant.

Alors, à quoi ressemble une journée typique pour un dentiste ? L’ESEM France, répond à cette question.

Habituellement, les cabinets sont ouverts pendant les heures classiques de bureau, pendant lesquelles un dentiste peut voir jusqu’à 20 patients.

Combiner le travail de routine avec des procédures spécialisées

Les interventions les plus courantes effectuées par un dentiste régulier comprennent des examens simples pour s’assurer que les dents et les gencives d’un patient sont en bon état mais aussi des extractions.

Les interventions plus complexes, comme le traitement de canal, sont moins courantes, mais font aussi partie intégrante du travail. La réalisation de radiographies et l’administration d’anesthésiques, habituellement avec l’aide d’infirmières dentaires, sont au cœur du rôle, tous les dentistes ayant reçu une formation complète dans ces deux domaines.

Peu de dentistes, cependant, s’en tiennent aux procédures de routine. Dès l’obtention de leur diplôme, les dentistes sont activement encouragés à poursuivre le développement de leurs compétences.

Une petite partie d’une journée de travail typique pourrait alors inclure la lecture ou même la rédaction d’articles de revues professionnelles, des études de troisième cycle ou une formation en cours d’emploi.

De même, de nombreux dentistes effectuent des travaux spécialisés en plus de leurs engagements habituels au sein de leur cabinet. Certains travaillent aux côtés d’avocats ou de policiers dans le domaine juridique, tandis que d’autres peuvent travailler dans les prisons. Également, de plus en plus de professionnels offrent des services spécialisés comme l’hypnothérapie, encore une fois avec leurs employeurs qui encouragent activement le développement de nouvelles compétences.

La communication, le travail d’équipe et même les compétences administratives sont importants

La communication est une compétence clé à maîtriser pour les dentistes, car ils doivent travailler aux côtés de leurs patients dans l’élaboration de plans de traitement. De plus, le travail d’équipe a toute sa place, car les dentistes travaillent en étroite collaboration avec les infirmières et peuvent même avoir à consulter régulièrement les médecins généralistes et chirurgiens.

L’une des principales responsabilités du dentiste est d’éduquer les patients sur l’importance des soins dentaires, notamment en enseignant aux jeunes enfants les bases d’une bonne santé buccodentaire. Comme de nombreux patients peuvent être nerveux, voire terrifiés à l’idée de se rendre dans un cabinet dentaire, l’empathie, un ton sympathique et la patience sont également très importants dans l’exercice de leur fonction.

Enfin, dans le cas d’un dentiste également Chef d’entreprise, celui-ci doit acquérir des compétences en gestion d’entreprise : la capacité de faire face à des tâches variées, de gérer l’administratif et de s’occuper efficacement de l’aspect financier, y compris le paiement éventuel des impôts, peuvent faire partie des tâches régulières d’un dentiste dans ce cas.